Macron minimise la démission de Collomb, parle de "péripéties"

Par
Emmanuel Macron a minimisé mercredi le bras de fer inédit qui a entouré la démission de son ministre de l'Intérieur Gérard Collomb, évoquant des "péripéties" et assurant que le gouvernement était "au travail".
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

PARIS (Reuters) - Emmanuel Macron a minimisé mercredi le bras de fer inédit qui a entouré la démission de son ministre de l'Intérieur Gérard Collomb, évoquant des "péripéties" et assurant que le gouvernement était "au travail".

"Je vous rassure, il y a un cap, des institutions, un gouvernement au travail, au service du pays et du peuple français, c'est tout ce qui compte", a dit le chef de l'Etat à des journalistes en marge d'une visite au salon de l'automobile à Paris.

"Le reste, ce sont des péripéties", a-t-il ajouté. "Je ne ferai pas d'autres commentaires, moi je ne suis jamais dans le commentaire, je suis dans l'action, c'est ça qui m'intéresse et c'est ce que les Français attendent".

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale