A la jeune ZAD du Carnet, la divergence des luttes écolos

Par Mathilde Doiezie (Médiacités Nantes)

Négocier ou pas avec les autorités ? Sur cette zone naturelle, où le Grand Port maritime de Nantes-Saint-Nazaire prévoit d’ouvrir aux industriels un « parc écotechnologique » de 110 hectares, associations et activistes écologistes s’opposent sur l’attitude et les méthodes à adopter.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Frossay (Loire-Atlantique).– C’est l’histoire d’un territoire déjà façonné par les luttes. Au sud de l’estuaire de la Loire, sur les communes de Frossay et Saint-Viaud, le site du Carnet fut dans les années 1980 et 1990 le terrain d’opiniâtres manifestations populaires pour contrer un projet d’installation d’une centrale nucléaire, qui ne vit finalement jamais le jour. Près de vingt-cinq ans plus tard, des citoyens et citoyennes se réunissent à nouveau pour éviter que ce bout de nature ne disparaisse sous une énième chape de béton.