Lorsque des fonds publics sont en jeu, certains comptent au centime près. Surtout quand il s’agit d’en profiter. Sur le chèque signé à l’ordre de « Monsieur François FILLON », la somme indiquée s’élève précisément à 3 221 euros et 73 centimes. Retrouvé par Mediapart, ce spécimen est l’un des chèques secrètement encaissés par le sénateur Fillon entre 2005 et 2007, dont nous avons révélé l’existence le 28 janvier dernier. Comme plusieurs de ses collègues, François Fillon a en effet profité d’un vaste système de détournement de fonds publics mis en place au sein du groupe UMP du palais du Luxembourg, interrompu en 2014 après l’intervention de la justice.