Une diffusion dans une vingtaine de salles seulement, essentiellement dans le circuit indépendant : autant dire qu'il faudra aux réalisateurs de Se battre (Jean-Pierre Duret et Andrea Santana) s'armer eux aussi pour la bataille de la sortie de leur film, mercredi 5 mars. Depuis des semaines d'ailleurs, d'avant-première en avant-première, ils parcourent la France afin d'assurer la visibilité de leur film (Yves Faucoup, dans le Club de Mediapart, en avait rendu compte dès décembre).