mot de passe oublié
1 euro 15 jours

Construisez avec nous l'indépendance de Mediapart

Accédez à l'intégralité du site en illimité, sur ordinateur, tablette et mobile à partir d'1€.

Je m'abonne
Mediapart ven. 30 sept. 2016 30/9/2016 Dernière édition

La guerre du lait fait rage au salon de l’agriculture

4 mars 2016 | Par Karl Laske

Les négociations entre transformateurs et distributeurs ont fixé des tarifs valables un an, et le gouvernement a lâché des allègements de charge pour les agriculteurs. Mais rien n’indique que la spirale de chute des prix au producteur va s’en trouver stoppée.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Au salon de l’agriculture, la colère va et vient. Parfois, elle reflue. Alors que la contestation orchestrée par la FNSEA semble s’être assagie après l’accueil fleuri réservé à François Hollande et Stéphane Le Foll samedi 27 février, une guerre sourde oppose les industriels aux syndicats de producteurs et aux distributeurs face aux annonces contradictoires de l’exécutif sur les prix. « On n’y comprend plus rien : Hollande demande à la grande distribution de prendre ses responsabilités, Le Foll dit que la grande distribution n’a rien à voir avec la crise ; et Valls nous dit qu’elle doit prendre ses responsabilités », ironise un distributeur.