Dans le Loiret, une campagne difficile pour l’ancien ministre Blanquer

Le candidat aux législatives dans la quatrième circonscription a été aspergé de crème chantilly samedi, à Montargis. Deux enseignants ont été placés en garde à vue. Mediapart a raconté comment l’ancien ministre est confronté, sur le terrain, à son bilan.

Vidéo réservée aux abonné·es

Enquêtes exclusives, reportages, documentaires, entretiens…

Je m’abonne pour 1€

Résiliable en ligne à tout moment

Se connecter

Deux enseignants soupçonnés d’avoir aspergé de crème chantilly samedi 4 juin, à Montargis (Loiret), Jean-Michel Blanquer, candidat aux législatives dans la quatrième circonscription, ont été placés en garde à vue, a annoncé le parquet de la ville, cité par l’AFP.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là


Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

À la Une de Mediapart

Justice
Le jugement consacre la liberté d’informer
Dans un jugement du 6 juillet 2022, le tribunal de Nanterre a condamné l’État pour sa tentative de perquisition des locaux de Mediapart du 4 février 2019, la jugeant « ni nécessaire dans une société démocratique ni proportionnée à l’objectif poursuivi ». Le jugement, très sévère pour le parquet de Paris, consacre aussi la protection des sources.
par Edwy Plenel
Culture-Idées
Un archipel anti-guerre russe s’invite à Bures-sur-Yvette
À l’Institut des hautes études scientifiques (IHES) de Bures-sur-Yvette, des mathématiciens ont organisé un symposium en solidarité avec Azat Miftakhov, prisonnier de Poutine. Ce fut l’occasion d’entendre s’élever des voix démocrates russes.
par Antoine Perraud
Exécutif — Analyse
À l’Assemblée, Élisabeth Borne invente le « compromis » sans concession
La première ministre a prononcé, mercredi 6 juillet, sa déclaration de politique générale à l’Assemblée nationale. Face aux députés, elle a tenté de tracer les contours d’un quinquennat du « compromis », sans rien céder sur le fond du programme d’Emmanuel Macron.
par Romaric Godin et Ilyes Ramdani
Europe — Note de veille
Lâché par ses ministres pour un mensonge de trop, Boris Johnson sur le départ
À la suite d’un nouveau scandale, le premier ministre britannique est confronté à une vague de démissions dans son gouvernement et parmi les parlementaires conservateurs. Malgré les appels à partir, Boris Johnson affirme vouloir « continuer ».
par François Bougon