Mineurs étrangers à la rue à Paris: victoire en vue pour les associations

Par

Le campement d’une centaine de mineurs étrangers non accompagnés qui se trouvait dans le XIe arrondissement de Paris a été évacué mardi matin dans le calme. La Ville leur a promis l’attribution d’un bâtiment, mais quelques inquiétudes importantes subsistent. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

«Modi, réveille-toi, c’est l’heure ! Ça va ? Tu as pu dormir un peu ? » Il est 6 heures mardi matin lorsque Agathe Nadimi, la créatrice et responsable des Midis du Mie, une association de protection des mineurs étrangers, fait le tour des tentes installées dans le square Jules-Ferry, en plein XIe arrondissement de paris.