Mediapart Live Live

#MeToo: Adèle Haenel explique en direct pourquoi elle sort du silence

Retrouvez notre émission à partir de 19 heures, en clair et en direct de la rédaction. L’actrice Adèle Haenel et la sociologue Iris Brey seront nos invitées, en plateau avec notre journaliste Marine Turchi, et interrogées par Edwy Plenel.

Cet article est en accès libre.

Pour soutenir Mediapart je m’abonne

© Mediapart
PDF

Nous vous proposons une émission spéciale ce lundi, en direct à partir de 19 heures sur notre site, à la suite de la publication de deux enquêtes de Marine Turchi, l’une consacrée au témoignage d’Adèle Haenel sur le « harcèlement sexuel » et les « attouchements » subis entre 12 et 15 ans, l’autre portant sur la nature systémique des violences sexuelles dans le cinéma français

Edwy Plenel anime deux plateaux successifs. 

Dans un premier temps, l’actrice Adèle Haenel reviendra sur son choix de briser le silence qui pèse aujourd’hui sur d’autres victimes. Dans l’article publié dimanche soir, elle s’adresse à ces dernières : « Je veux leur dire qu’elles ont raison de se sentir mal, de penser que ce n’est pas normal de subir cela, mais qu’elles ne sont pas toutes seules, et qu’on peut survivre. On n’est pas condamné à une double peine de victime. »

Dans un second temps, l’universitaire Iris Brey, auteure de Regard féminin, une révolution à l’écran (à paraître à L’Olivier le 6 février prochain), nous parlera de la représentation du genre et des sexualités à l’écran.
 
Marine Turchi, journaliste de Mediapart, sera présente à leurs côtés (on peut lire ici son billet à propos d’une enquête « singulière »).

> Pour vous tenir au courant de l’actualité des lives et accéder à leur compte-rendu en direct, suivez le compte @MediapartStudio sur Twitter

> Pour vous abonner au journal : https://www.mediapart.fr/abonnement.


Mediapart Live

Mediapart Live
par La rédaction de Mediapart
Mediapart Live
par La rédaction de Mediapart

À la Une de Mediapart

Santé — Parti pris
Le naufrage d’un ministre désinvolte
Le voyage de Jean-Michel Blanquer aux Baléares, à la veille d’une rentrée scolaire à haut risque, résume deux années de gestion de la pandémie de Covid-19 : par désintérêt manifeste, il n’a jamais répondu aux craintes et à l’épuisement des enseignants comme des familles. 
par Caroline Coq-Chodorge
À l’air libre
Anne Hidalgo face à Mediapart
Ce soir, une invitée face à la rédaction de Mediapart : la maire de Paris et candidate socialiste à l’élection présidentielle.  
par à l’air libre
Industrie — Parti pris
Industrie française : l’attractivité de la rente
Accusé d’être le fossoyeur de l’industrie, Emmanuel Macron entend contre-attaquer : grâce à sa politique, la France aurait retrouvé son attrait pour les investisseurs étrangers. Mais il confond compétitivité-prix et attractivité, qui repose sur des écosystèmes détruits systématiquement par le gouvernement au profit d’un capitalisme de rente.
par Martine Orange
Sports
La Serbie fait front derrière son héros Novak Djoković
Les aventures australiennes de l’actuel numéro un du tennis mondial, et son expulsion, ont mobilisé la Serbie, qui a défendu bec et ongles son champion. Sûrement parce qu’il incarne depuis plus d’une décennie les espoirs de tout le pays, mais aussi ses profondes contradictions. 
par Jean-Arnault Dérens, Laurent Geslin et Simon Rico

Soutenez un journal 100% indépendant Et informez-vous en toute confiance grâce à une rédaction libre de toutes pressions Mediapart est un quotidien d’information indépendant lancé en 2008, lu par plus de 200 000 abonnés. Il s’est imposé par ses scoops, investigations, reportages et analyses de l’actualité qui ont un impact, aident à penser et à agir.
Pour garantir la liberté de notre rédaction, sans compromis ni renoncement, nous avons fait le choix d’une indépendance radicale. Mediapart ne reçoit aucune aide ni de puissance publique, ni de mécène privé, et ne vit que du soutien de ses lecteurs.
Pour nous soutenir, abonnez-vous à partir de 1€.

Je m’abonne