La privatisation de la Française des jeux est lancée

Par

Bruno Le Maire a annoncé, mercredi 5 juin, le lancement du processus de privatisation de l’opérateur des jeux de hasard, qui devrait avoir lieu avant la fin de l’année. Une opération très contestable et dangereuse.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Ce 5 juin 2019, sur BFM TV, le ministre de l'économie et des finances Bruno Le Maire a annoncé qu'il avait lancé le processus de privatisation de la Française des jeux (FDJ). Bercy commence donc la recherche des banques qui organiseront l'introduction en Bourse de l'entreprise, par la cession d'une partie des 72 % de l'entreprise aujourd'hui détenus par l'État. Ce dernier devrait conserver « entre 25 % et 30 % » du capital.