Le groupe de députés fillonistes a été formellement constitué mardi à l'Assemblée mais l'ex-premier ministre et Jean-François Copé ont néanmoins annoncé la poursuite de leurs discussions, au-delà de la date butoir (mardi) fixée par Nicolas Sarkozy pour parvenir à une conciliation.