Vaccination: les députés de la majorité pestent contre le «système français»

Par

Les élus de la majorité préservent leur chef, Emmanuel Macron, mais pestent contre « le système français », accusé d’être un frein à l’efficacité de la campagne vaccinale.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Sur les plateaux télé et sur les réseaux sociaux, les têtes de pont ont fait le boulot, face aux flèches décochées par l’opposition sur la politique vaccinale. Les objectifs sont « clairs et ambitieux », a martelé Aurore Bergé, présidente déléguée du groupe à l’Assemblée nationale, quand son collègue Christophe Castaner brocardait la droite, se demandant s’il existait un vaccin contre la « mauvaise foi » des Républicains. « C’est la fable du lièvre et de la tortue. Si à la fin la tortue perd la course, on pourra nous blâmer mais pour le moment notre objectif est le même qu’ailleurs en visant la fin de la pandémie en juin », a également déclaré au Monde le député de la Vienne Sacha Houlié, réclamant comme nombre de ses collègues de la « patience » aux commentateurs.