Haute tension à la centrale nucléaire de Penly

Par

Même s'il n'a probablement pas affecté l'environnement, l'incident survenu à la centrale nucléaire de Penly (Seine-Maritime), qui a mis en cause l'intégrité du circuit primaire d'un réacteur, doit être pris au sérieux. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

 L’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a procédé, vendredi 6 avril, à une inspection sur le site de la centrale de Penly, à 15 kilomètres de Dieppe (Seine-Maritime), après l’incident survenu la veille. Selon Simon Huffeteau, chef de la division de Caen de l’ASN, les conclusions de l’inspection seront publiées « d’ici environ une semaine ». L’ASN indique que l’incident n’a pas eu de conséquence sur l’environnement et l’a classé « provisoirement » au niveau 1 de l’échelle internationale des événements nucléaires (Ines), qui va de 0 (écart sans conséquence pour la sûreté) à 7 (accident majeur tel que Tchernobyl ou Fukushima).