Des milliers de soutiens à Mediapart, merci!

Par

L'appel de soutien à Mediapart lancé par 77 personnalités, face à l'offensive judiciaire dont nous sommes la cible de la part des Caisses d'épargne et de son nouveau président, François Pérol, fait boule de neige. Ce mercredi, à 13 heures, le texte a été signé en ligne par 2504 personnes, dont de nouvelles personnalités. Les présidents de la Libre pensée et du Syndicat des avocats de France ont aussi pris position, de même que la Ligue des droits de l'homme et la Société des journalistes du quotidien économique Les Echos. De tous horizons, nous avons aussi reçu des promesses de soutien financier, pour un montant qui est, à 13 heures, de 23.918 euros.

L'appel en ligne est ici: Affaire Pérol-Caisses d'épargne: soutenez Mediapart!

Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

L'appel de soutien à Mediapart lancé, lundi 4 mai, par 77 personnalités du monde politique, par des intellectuels et des journalistes (consultable ici), face à l'offensive judiciaire dont nous sommes la cible de la part des Caisses d'épargne et de son nouveau président, François Pérol, a fait boule de neige. Prises de position en cascade de nouvelles personnalités ou d'organisations démocratiques attachées à la liberté de la presse, signatures en ligne de milliers de personnes : les dix plaintes en diffamation déposées par l'ancienne direction des Caisses d'épargne, auxquelles est venue s'ajouter une onzième plainte à l'initiative de l'ancien secrétaire général adjoint de l'Elysée, ont suscité une forte mobilisation.

 

Ce mercredi 6 mai, à 13 heures, à l'heure où nous mettons cet article en ligne, 2504 personnes avaient déjà signé l'appel de ces 77 personnalités (dont François Bayrou, Olivier Besancenot, Ségolène Royal, Martine Aubry, Marie-George Buffet, Daniel Cohn-Bendit, Corinne Lepage), qui s'inquiétaient de cet «acharnement» au moment même où «l'Elysée fait peser de lourdes menaces sur le pluralisme de la presse ou l'indépendance de la radio et de la télévision publiques».

 

Prises de position innombrables, chaleureuses, de lecteurs de Mediapart, de citoyens, de syndicalistes, de salariés, d'intellectuels. La grande diversité des professions mentionnées par les signataires témoigne de l'écho rencontré par l'appel: ici, c'est un luthier qui prend position, là un jardinier, plus loin un skipper, un RMIste, un professeur des écoles, un universitaire, un salarié en instance de licenciement, un chômeur. Et puis beaucoup de salariés, de syndicalistes ou de retraités des Caisses d'épargne...

 

De nouvelles personnalités sont venues signer spontanément l'appel et se joindre aux « 77 ». Des personnalités politiques – pardon de ne pas pouvoir les citer toutes ici : pêle-mêle, on relève les noms de Jean-Paul Huchon (président PS de la région Ile-de-France), Jean-Marc Ayrault (président du groupe socialiste à l'Assemblée nationale), de Lyne Cohen-Solal (adjointe PS au maire de Paris), des députés ou députés européens PS, Marie-Noëlle Lienemann, Vincent Peillon, Claude Bartolone (par ailleurs secrétaire national du PS aux relations extérieures), Daniel Goldberg, Danièle Hoffman-Rispal (par ailleurs vice-présidente de l'Assemblée nationale).

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale