Reprise de «Paris-Normandie»: les candidats se préparent en toute discrétion

Par Manuel Sanson (Le Poulpe)

Le compte à rebours est lancé. Les candidats à la reprise du quotidien régional ont jusqu’au 22 mai pour déposer une offre. Si aucun d’entre eux ou presque ne communique de manière officielle, le casting de cette reprise, éminemment politique, se dévoile peu à peu…

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Officiellement, tout le monde se tait. Dans la coulisse, en revanche, les grandes manœuvres ont commencé. L’avenir du journal Paris-Normandie (240 salariés pour près de 30 millions d’euros de CA) intéresse aujourd’hui de multiples acteurs et chacun fourbit, en ce moment, ses armes. Le tout dans un dossier autant économique que politique.