Prison ferme pour un négociant en vin bordelais pour tromperie

Par
Un négociant en vin bordelais a été condamné jeudi à une peine de six mois de prison ferme et 30.000 euros d'amende dont 20.000 avec sursis pour tromperie et falsification et sa société à 150.000 euros d'amende dont 100.000 avec sursis, a-t-on appris de source judiciaire.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

BORDEAUX (Reuters) - Un négociant en vin bordelais a été condamné jeudi à une peine de six mois de prison ferme et 30.000 euros d'amende dont 20.000 avec sursis pour tromperie et falsification et sa société à 150.000 euros d'amende dont 100.000 avec sursis, a-t-on appris de source judiciaire.