La sécheresse place le secteur agricole devant l’urgence de faire évoluer ses pratiques

Par

Le niveau de pluviométrie enregistré ce mois de juillet est le plus bas depuis 1959. De nombreuses exploitations agricoles sont en difficulté. Face à cet assèchement après plusieurs étés déjà très secs, la piste des retenues d’eau lancée par le ministre de l’agriculture ne convainc pas.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Un rendement nettement inférieur et de sérieux doutes sur la suite. Dans la Marne, Jean-Baptiste Prévost, à la tête de 280 hectares de grandes cultures, se demande bien comment il va rentrer dans ses frais cette année.