Sur la plateforme Twitch, une chaîne prisée des jeunes produit du sexisme en direct 

Par et Amine Abdelli

Mediapart a regardé pendant une semaine la chaîne LeStream, première Web TV généraliste de France sur la plateforme Twitch. Femmes très peu présentes, sexisme au quotidien : malgré les promesses de la direction, les programmes ressemblent souvent à un boy’s club, parfois toxique.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

«J’ai joué à ce jeu avec ma femme, je l’ai évidemment enculée. » La phrase est lâchée en direct, jeudi 29 avril 2021, aux environs de 15 h 30, par l’animateur de l’émission « En plateau ». Nous sommes sur LeStream, première Web TV de France, suivie par près d’un million de personnes. Sur le plateau, les trois autres personnes qui testent un jeu de cartes ne réagissent pas.