La “GUD connection” parade à l'université d'été du FN

Par

Si elle exclut son père au nom de sa stratégie de « dédiabolisation », Marine Le Pen ne voit rien à redire à la présence de ses sulfureux amis qui ont dirigé le GUD dans les années 1990. Mis en examen dans l'affaire des financements de campagne du FN, Frédéric Chatillon et Axel Loustau se sont affichés tout le week-end aux côtés des frontistes.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« M. Chatillon est un prestataire de service », a longtemps répondu Marine Le Pen lorsque les médias l'interrogeaient sur Frédéric Chatillon. L'emblématique président du Groupe union défense (GUD) dans les années 1990, devenu le patron de la société de communication Riwal, est le prestataire principal du Front national pour ses campagnes. Mais il est aussi un vieil ami de fac de la présidente du Front national. Ensemble, ils ont arrosé bien des anniversaires.