Décharges sauvages: les photos qui polluent la défense de Jean Castex

Par

Des photographies montrant des agents de la commune de Prades, alors dirigée par Jean Castex, travaillant dans une casse visée par une enquête judiciaire, ont été versées à la procédure en cours. Ce qui rend encore plus incompréhensible l’arrêt brutal des investigations, sur ordre du parquet, trois jours seulement après la nomination de M. Castex à Matignon.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’est une clé USB dont la valeur ne cesse de croître dans les Pyrénées-Orientales. Partagée sous le manteau depuis plusieurs semaines, la clé contient des photographies susceptibles de compromettre la commune de Prades et la communauté de communes Conflent Canigó, toutes deux dirigées par M. Castex jusqu’à sa nomination à Matignon le 3 juillet 2020, dans une enquête judiciaire en cours sur l’exploitation de bennes à ordures et décharges sauvages dans la région.