LR: une rentrée résumée aux atermoiements de Baroin

Par

Le retrait de François Baroin de la course à la présidentielle, sans être officialisé, a occupé tous les esprits lors du « rendez-vous de la jeunesse », organisé par Les Républicains ce week-end au Port-Marly.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

«Tu as vu ce qui est sorti hier ? Ben apparemment, Baroin, il n’y va pas. Il va diriger une banque. S’il fait ça, c’est qu’il ne veut pas aller à la présidentielle », s’inquiète auprès de son amie une jeune militante des Républicains (LR) qui apprend que le maire de Troyes (Aube) est en train de négocier un poste de directeur général à Morgan Stanley, comme l’a révélé la veille Mediapart. Devant le siège des Républicains, rue de Vaugirard dans le XVe arrondissement de Paris, les militants se pressent devant les bus qui doivent les emmener au Port-Marly, pour le deuxième jour du « rendez-vous de la jeunesse » organisé ces 4 et 5 septembre dans les Yvelines. Et il est à peine huit heures du matin quand débutent les conjectures sur l’envie « d’y aller ou pas » du président de l’Association des maires de France (AMF), un sujet qui va nourrir l’essentiel des conversations de cette rentrée des Républicains.