Témoignage d’Adèle Haenel : la réponse de Christophe Ruggia

Par

Dans une réponse à l’enquête de Mediapart autour du témoignage d’Adèle Haenel, le réalisateur Christophe Ruggia, tout en contestant les accusations de l’actrice, dit avoir « commis l’erreur de jouer les pygmalions avec les malentendus et les entraves qu’une telle posture suscite ». Évoquant « une emprise du metteur en scène à l’égard de l’actrice », il ajoute : « À l’époque, je n’avais pas vu que mon adulation et les espoirs que je plaçais en elle avaient pu lui apparaître, compte tenu de son jeune âge, comme pénibles à certains moments. Si c’est le cas et si elle le peut, je lui demande de me pardonner. »

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Voici le texte intégral du droit de réponse adressé par Christophe Ruggia à Mediapart, le 6 novembre 2019, trois jours après la mise en ligne de notre enquête, suivie le lendemain du témoignage en direct de l’actrice Adèle Haenel.