Hippodrome de Compiègne: le rapport qui accable Eric Woerth

Par

Mediapart a eu accès au rapport remis à la Cour de justice de la République sur la vente des terrains forestiers et de l'hippodrome de Compiègne. L'ensemble des biens valait au bas mot 8,3 millions d'euros. L'ancien ministre Eric Woerth les a cédés pour 2,5 millions. Sa mise en examen devient inéluctable.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Comme nous l'indiquions le 21 janvier, l'ancien ministre du budget, Eric Woerth, a bel et bien bradé les terrains forestiers et l'hippodrome de Compiègne, cédés pour 2,5 millions par l'Etat à la Société des courses de Compiègne en mars 2010. Mediapart a pu prendre connaissance du rapport d'expertise remis le 13 janvier à la commission d'instruction de la Cour de justice de la République (CJR). La conclusion est claire et nette.