Marine Le Pen, dernier recours des plus pauvres ?

Par Nonna Mayer

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Au dernier scrutin présidentiel, c’est chez les électeurs les plus défavorisés que la gauche a fait ses meilleurs scores. Pour eux, François Hollande est alors le candidat « qui défend les pauvres », « les ouvriers », le « social », et la gauche « a du cœur »[1]. Après trois années de gouvernement socialiste, ce lien s’est rompu. Aux dernières régionales, cet électorat est allé vers le Front national. Le 23 avril, il y a de fortes probabilités qu’il se tourne vers Marine Le Pen.