Niqab à l'assemblée: la droite à cran, la gauche coincée

Par
Sur fond d'affaire Bettencourt, dans une atmosphère encore survoltée malgré la tombée de la nuit, le projet de loi «interdisant la dissimulation du visage dans l'espace public» est arrivé à l'Assemblée nationale, mardi 6 juillet. De quoi embarrasser le PS, divisé sur la question.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Après un après-midi agité dans l'hémicycle et les travées de l'Assemblée nationale (nos articles ici, ou ici), le calme est revenu mardi 6 juillet, peu avant 22 heures, au moment d'aborder pour la première fois le très attendu texte de loi «interdisant la dissimulation du visage dans l'espace public».