Kazakhgate: 5 millions d'euros de commissions ont été livrés en cash à Paris

Par Yann Philippin Et Alain Lallemand (Le Soir)

Selon nos informations, une valise contenant 5 millions d'euros en liquide a été livrée à Paris en 2011 dans le cadre du Kazakhgate, sur fond de vente d'hélicoptères, de corruption et de manœuvres orchestrées par des proches de l'ex-président Sarkozy. Cela renforce l'hypothèse de rétrocommissions dont auraient profité des hommes de l’Élysée.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’est sans doute l’exemple le plus frappant du parfum de corruption qui régnait à l’Élysée sous la présidence de Nicolas Sarkozy. Selon les informations de Mediapart et du Soir, issues d’éléments inédits du dossier judiciaire du Kazakhgate, 5 millions d’euros en liquide ont été livrés en voiture de Zurich à Paris en décembre 2011, sur fond de corruption pour vendre des hélicoptères au Kazakhstan. De l'argent « pour la France », a précisé l’oligarque qui a fourni les billets. Ce qui renforce la thèse de rétrocommissions au bénéfice des hommes de l’Élysée.