Pas de signes d'alerte sanitaire liée à la canicule, dit Buzyn

Par
Les fortes chaleurs du mois d'août ont entraîné une légère hausse de la fréquentation des services d'urgence en France mais rien ne laisse craindre une crise sanitaire d'ampleur, a déclaré mardi la ministre de la Santé, se disant "soulagée" au dernier jour de canicule.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Les fortes chaleurs du mois d'août ont entraîné une légère hausse de la fréquentation des services d'urgence en France mais rien ne laisse craindre une crise sanitaire d'ampleur, a déclaré mardi la ministre de la Santé, se disant "soulagée" au dernier jour de canicule.