Fin de carrière au tribunal pour Gaston Flosse

Par

L’ancien homme fort de la Polynésie française, sénateur, député, maire et ministre de Jacques Chirac, a comparu pour avoir dissimulé près de 1,5 million d’euros à la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

À l’échelle de Gaston Flosse, le procès qui s’est tenu lundi 6 septembre 2021 à Paris est comparable à ces soirées des César ou des Oscars où l’on décerne un prix à un artiste « pour l’ensemble de son œuvre ». D’ailleurs, un peu comme ces cérémonies où le récipiendaire ne peut être présent en raison de son grand âge, l’ancien homme fort de la Polynésie française n’était pas à l’audience. Son absence était justifiée par un certificat médical qui atteste de « son incapacité à prendre un aéronef et se rendre en France, pour quelque raison que ce soit » : le « Vieux Lion », comme il est surnommé en Océanie, a fêté il y a peu ses 90 ans.