«Décoloniser les arts, ce n’est pas chercher des coupables»

Par

Trois ans après la création de l’association Décoloniser les arts, quinze artistes « racisé·e·s » décrivent dans un ouvrage collectif la façon dont ils tentent par leur pratique d’ouvrir les scènes françaises à d’autres imaginaires que celui blanc et occidental.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« Où sont les Noirs, les Arabes, les Asiatiques, les Latins, les Français des cultures minorées dans les théâtres de France ? Dans la culture de France ? » interpellait, peu après sa création en novembre 2015, le collectif Décoloniser les arts. Venu du théâtre, le collectif s'est depuis ouvert à des danseurs, cinéastes, plasticiens et architectes (lire leur blog sur Mediapart).