Dix manifestants tués par les forces de l'ordre irakiennes

Par
Les tirs à balles réelles des forces de l'ordre irakiennes ont fait six morts jeudi à Bagdad et quatre à Bassorah, dans le Sud, lors de nouveaux rassemblements antigouvernementaux, a-t-on appris de sources policières et médicales.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

BAGDAD (Reuters) - Les tirs à balles réelles des forces de l'ordre irakiennes ont fait six morts jeudi à Bagdad et quatre à Bassorah, dans le Sud, lors de nouveaux rassemblements antigouvernementaux, a-t-on appris de sources policières et médicales.