Apologie du terrorisme: plusieurs enquêtes visent des mineurs

Par

Depuis l’attentat de Conflans-Sainte-Honorine, la justice a lancé 237 procédures pour apologie, menaces ou injures. Une quinzaine d’entre elles concernent des adolescents et des enfants, dont des écoliers, notamment pour des propos tenus cette semaine lors de l’hommage à Samuel Paty.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Vendredi matin, le ministre de l’éducation nationale Jean-Michel Blanquer a indiqué sur RTL que « 400 violations » de la minute de silence en hommage à Samuel Paty ont été recensées dans les établissements scolaires depuis la rentrée, dans « des formes parfois légères, parfois lourdes ».