Faute d'accord majoritaire, le NPA part en ordre dispersé aux régionales

Par

A l'issue d'une consultation interne, les militants du nouveau parti anticapitaliste (NPA) se sont divisés en trois tiers sur l'attitude à adopter aux prochaines régionales. Cette division devrait interdire un accord national avec le Front de gauche, mais elle permettra des accords locaux avec le Parti de gauche de Jean-Luc Mélenchon, voire avec le Front de gauche. Lutte Ouvrière, pour sa part, fera cavalier seul dans toutes les régions.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

De l'art de la géométrie variable à la gauche de la gauche. Alors que les régionales s'imposent dans toutes les têtes partisanes, la recomposition continue en dehors du PS. La division annoncée au niveau des cadres du NPA (lire notre article) s'est concrétisée dans les urnes de la base, face à la stratégie à employer pour le prochain scrutin régional. Les trois textes soumis au vote militant ont partagé les adhérents quasiment aux trois tiers.