Peillon annonce l'inversion de la courbe du décrochage scolaire

Par

Vincent Peillon a présenté ce mercredi des chiffres encourageants sur le décrochage scolaire, que François Hollande s’est engagé à réduire de moitié au cours du quinquennat. À y regarder de près, le chemin reste encore très long pour tenir cet objectif.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Par les temps qui courent, une courbe qui s’inverse, ça se savoure. Vincent Peillon a annoncé ce mercredi 8 janvier que le nombre de décrocheurs, ces élèves qui sortent sans diplôme du système scolaire – environ 180 000 chaque année selon le ministère –, serait cette année en baisse. 23 000 jeunes qui avaient au cours de l’année 2013 quitté prématurément le navire ont ainsi été « raccrochés ». Une bonne nouvelle comme son ministère en attendait impatiemment, un mois après les piteux résultats de PISA. D’autant que le chiffre présenté aujourd’hui correspond exactement à l’objectif que s’était fixé le ministre de l’éducation nationale, il y a un an, en présentant sa politique de lutte contre l’une des plaies les plus profondes du système éducatif français. Sur le quinquennat, le gouvernement s’est engagé à diviser par deux le nombre des « décrocheurs ».