Copé défend sa gestion de l’UMP et les factures de Fillon resurgissent

Pour répondre aux critiques internes le visant depuis la révélation de l’affaire Bygmalion, le patron de l’opposition a défendu, ce mardi 8 avril, sa gestion financière devant les ténors du parti. Ses proches en ont profité pour ressortir d’anciennes factures de François Fillon.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Comme annoncé au Journal du dimanche il y a quelques jours, Jean-François Copé a défendu sa gestion financière devant le comité politique de l’UMP qui s’est tenu ce mardi 8 avril. Une façon pour le patron de l’opposition de mettre un terme aux critiques internes le visant depuis la révélation par Le Point de l’affaire Bygmalion et l’enquête préliminaire ouverte dans la foulée. La semaine dernière, François Fillon avait réclamé la mise en place d’un comité de surveillance chargé de superviser les comptes du parti. Il n’était pas présent ce mardi matin.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal