Besancenot appelle à "une grande mobilisation" pour sauver La Poste

Par

Le porte-parole de la LCR, qui est facteur depuis dix ans, réagit pour Mediapart à l'annonce de la transformation possible de La Poste en société anonyme, prélude à une ouverture de son capital. Et il appelle à «une convergence des luttes de défense de tous les services publics». Interview audio et écrit. Lire aussi le décryptage de Martine Orange: Vers un changement de statut de La Poste.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Avec la SNCF, La Poste est le dernier service public d'Etat classé comme un établissement public industriel et commercial (EPIC). Plus pour très longtemps, semble-t-il. La direction de La Poste souhaite un changement de statut pour pouvoir se transformer en société anonyme. Cela lui permettrait par la suite d'ouvrir son capital à des actionnaires extérieurs. Déjà, la possibilité de céder 20 à 25% de ses actions pour lever 2 à 3 milliards d'euros est évoquée. Cette évolution, selon La Poste, est nécessaire pour assurer son développement et soutenir la concurrence, à l'heure où le marché du courrier va être totalement libéralisé en Europe.