Et pendant ce temps-là, Sarkozy et Fillon jouent les pères-la-confiance

Par et
Au lendemain du lundi noir de la bourse mondiale, le gouvernement français s'est évertué à rétablir cette confiance qui fait défaut et mine tout le système bancaire. A l'Elysée durant le conseil des ministres, à l'Assemblée nationale, sur le terrain, on aura vu le premier ministre se multiplier, mardi 7 octobre, pour offrir l'image d'un pouvoir qui contrôle la situation.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.