A Evreux, un agent de France Télécom s'arme d'un fusil à pompe

Par
A Evreux, un salarié de France Télécom a pénétré dans son entreprise avec son fusil et une cartouche dans la poche avant d'être désarmé par ses collègues. C'est le premier incident de ce type après la vague de suicides qui a touché les salariés du groupe. Direction comme syndicats sont très embarrassés par cette affaire et craignent une éventuelle propagation de ce genre de contestation. Une réunion du comité d'hygiène et de sécurité a lieu ce jeudi.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

A France Télécom, ce qui était redouté depuis plusieurs jours par la direction et par les syndicats vient de se produire: loin de retourner la violence contre lui-même, un agent a voulu s'en prendre à sa hiérarchie. Mardi 6 octobre, un homme de 55 ans est entré dans l'enceinte de son entreprise à Evreux muni d'un fusil à pompe non chargé avec une cartouche dans la poche.