L'outre-mer, enjeu caché de la primaire de la droite

Par

En 2012, lors de la “guerre Copé-Fillon”, les voix de l'outre-mer avaient fait la différence au finish. Presque tous les candidats à la primaire de la droite sont retournés en Polynésie, à Mayotte, à La Réunion. Avec des thèmes de campagne aussi sensibles que le droit du sol et les dégâts du nucléaire, pour convaincre le « bloc ultramarin ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Qu'est-ce qui a bien pu pousser Alain Juppé à abandonner le terrain médiatique à Nicolas Sarkozy, cet été, entre l'attentat de Nice et celui de Saint-Étienne-du-Rouvray ? Pour être contraint de réagir à l'actualité terroriste par seulement quelques tweets, il fallait une bonne raison : l'homme était en Polynésie.