Covid: le RN sur une ligne de crête

Par

Coincé entre son désir de crédibilité et ses postures antisystème, le RN louvoie face à la pandémie. Son dilemme : ne pas se couper d’une frange de son électorat vent debout contre « la dictature sanitaire », tout en parlant à ceux que la propagation du virus inquiète.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Pour le parti de Marine Le Pen, qui sait en général opportunément profiter des périodes de crise, la pandémie de Covid relève pourtant de l’insurmontable casse-tête. Au début de la crise sanitaire, l’incurie du gouvernement sur les masques ou les tests avait offert un boulevard au RN. Le parti d’extrême droite pouvait tonner contre les atermoiements de l’exécutif, les discours contradictoires des ministres et pointer l’abandon du personnel soignant.