Pédophilie: à Lourdes, l'Eglise expie ses fautes

Par Mathieu Périsse Et Mathieu Martiniere (We Report)

L’Église réunit ses plus hauts responsables pour la Conférence des évêques de France. Ce lundi, Lourdes a vu l’Église demander pardon pour son « silence coupable », après un an de révélations de scandales pédophiles en son sein. De nombreux évêques interrogés veulent croire à un changement de mentalités.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

De nos envoyés spéciaux à Lourdes.- Chassés par le froid et la pluie, les pèlerins ont déserté l’esplanade du sanctuaire. Seuls quelques touristes remplissent encore des bouteilles de l’eau « miraculeuse » de la grotte de Lourdes. En ce 7 novembre 2016, l’événement est ailleurs. Au cœur de la basilique Notre-Dame-du-Rosaire, où une centaine d’évêques se réunissent pour une messe exceptionnelle. Regroupés en arc de cercle, vêtus d’une longue robe verte et d’une calotte rose, les plus hauts dignitaires de l’Église de France sont rassemblés, à la demande du pape François, pour un temps de prière, de pénitence et de jeûne pour toutes les victimes de pédophilie. Après un an de scandale, ils demandent pardon pour « le silence coupable » de l’Église face aux abus sexuels de leurs prêtres.