A Lille, «tout cela va aboutir à un grand clash»

Par

Plus de 6 000 manifestants ont défilé dans les rues de Lille pour protester contre la loi sur le travail. Certains ont signé la pétition en ligne mais ont voulu montrer leur désapprobation en manifestant à l'occasion de cette première journée d'action. Témoignages.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

De notre envoyée spéciale à Lille. –  Certains sont descendus dans la rue pour la première fois. Pour dire leur colère face à un pré-projet de loi qui va contribuer à les enchaîner à la précarité, craignent-ils. Tous les fondamentaux des luttes militantes sont là. Les syndicats, la CGT en tête, sont présents en nombre et ouvrent la marche dès 13 h 30, au départ de la place République-Beaux-Arts à Lille. Les jeunes lycéens et étudiants sont aussi présents en masse. Des pétards éclatent, des fumigènes crachent des fumées colorées, les sonos jouent l’Internationale. Les slogans imaginés par les manifestants – plus ou moins réussis – fustigent le gouvernement, Myriam El Khomri en tête.