Zineb Redouane: sa famille s'étonne du «silence politique» après sa mort

Zineb Redouane est décédée à 80 ans, à la suite d'un arrêt cardiaque au bloc opératoire à Marseille le 2 décembre 2018, après avoir reçu une grenade lacrymogène au visage, en marge d'une manifestation contre le mal-logement. Alors qu'une information judiciaire est en cours, sa fille s’étonne du « silence médiatique et politique » entourant sa mort.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Les yeux rougis, Milfet Redouane remonte le temps et le fil de ses échanges avec sa mère Zineb sur la messagerie instantanée Messenger. Son doigt parcourt des images de bouquets de fleurs, de café, de ses petits-enfants, des chansons… jusqu’à cette date du 2 décembre 2018 où Zineb est morte au bloc opératoire, après avoir reçu une grenade lacrymogène au visage, en marge d'une marche contre l’habitat indigne à Marseille, à laquelle se mêlaient des Gilets jaunes.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal