La fac de Toulouse a été évacuée par la police

Les CRS sont intervenus ce mercredi au petit matin à l’université du Mirail à Toulouse, bloquée depuis le 6 mars. C’est ici qu’étudiants, demandeurs d’asile et collectifs autonomes pensaient et organisaient « l’autodéfense populaire ».

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

L’université des sciences humaines Le Mirail à Toulouse, bloquée depuis le 6 mars par des étudiants protestant contre la réforme de l’université, a été évacuée par des dizaines de CRS, mercredi vers 4 heures du matin. Selon Frédéric Rose, le directeur de cabinet du préfet cité par l'AFP, « il n’y a eu aucun incident, il n’y a pas de blessé », ni d’interpellation, avant de préciser qu’une « enquête pour dégradations » allait être diligentée.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal