Les chauffeurs d’Uber en grève à travers le monde

Des chauffeurs d’Uber et de son concurrent Lyft se sont mis en grève jeudi 9 mai, défilant dans plusieurs villes du monde, pour protester contre leurs conditions de rémunération.

Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

New York, Los Angeles, San Diego, Chicago, Philadelphie, Washington, Londres, et jusqu’au Brésil et en Australie… Des chauffeurs d'Uber et de son concurrent Lyft ont fêté à leur manière l'introduction en Bourse de la plateforme, en se mettant en grève. Les conducteurs protestent contre leurs rémunérations qui, déduction faite de leurs charges en tant qu'autoentrepreneurs, ne leur assurent même pas le salaire minimum. Le Monde, en reportage à San Francisco, souligne que l’assemblée de Californie examine actuellement un projet de loi qui transformerait les chauffeurs en employés.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale