Le foot, une affaire d'Etat!

La finale de l'Euro a été remportée par le Portugal contre la France (1 but à 0) à l'issue des prolongations ce dimanche 10 juillet au Stade de France. À cette occasion, Mediapart propose de réécouter le live que nous avons récemment consacré au foot afin de comprendre les psychodrames qui se multiplient depuis une dizaine d’années.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les psychodrames nationaux se multiplient depuis une dizaine d’années, en grande partie alimentés par les médias et les politiques. Alain Finkielkraut, de l’Académie française, parle d’équipe « black-black-black », la grève du bus de Knysna déclenche une enquête parlementaire, l’affaire Zahia puis l’affaire Benzema achèvent de radicaliser les points de vue. Les appels à respecter le maillot comme un drapeau vibrent à l’oreille de « millionnaires en crampons » considérés par certains comme des « racailles ». On les somme de chanter La Marseillaise sous peine de les frapper d’indignité nationale, au même titre que ceux qui la siffleraient dans un stade. Le foot est un objet politique constamment instrumentalisé. Comment en est-on arrivé là ?