Le besoin d’une gauche

Par

Nous avons besoin d’une gauche sociale, écologique et solidaire. D’une gauche qui s’oppose avec l’intelligence d’une radicalité pragmatique. D’une gauche qui entrave cette tentation d’un pouvoir sans partage que renforcent nos institutions monarchiques.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les vainqueurs vivent toujours dans l’illusion de l’instant. Ils ne savent pas combien leur inconscience se paiera au prix fort demain. Il en va ainsi de l’écrasante majorité, absolue et dominatrice, annoncée, à l’issue des législatives des 11 et 18 juin, en faveur des candidats du mouvement En Marche! créé par Emmanuel Macron. Si elle advient, ce ne sera pas une bonne nouvelle, ni pour la vitalité démocratique du pays, ni pour le quinquennat qui commence.