Comment peut-on être «gaulliste social»?

Par

Dans sa première intervention télévisée le 3 juillet, Jean Castex, le nouveau premier ministre, s’est défini d’emblée comme « gaulliste social ». Faut-il n’y voir qu’une formule creuse de communication ? Et si oui, pourquoi ?

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Voilà une semaine, les Français qui connaissaient Jean Castex en dehors du petit bourg catalan de Prades (Pyrénées-Orientales) étaient fort peu nombreux. La première question, après sa nomination comme premier ministre, était donc naturelle et a été posée lors de son intervention sur TF1 le 3 juillet : « Qui êtes-vous ? » La réponse du nouveau chef du gouvernement a été sans doute plus déroutante qu’éclairante : « Je suis un gaulliste social. » Mais qu’est-ce donc qu’un « gaulliste social » ?