La garde des Sceaux a tranché lundi 26 juillet au soir. La maison d'arrêt de Sarreguemines (Moselle) sera fermée d'ici à 2017, la maison centrale d'Ensisheim (Haut-Rhin) en 2015. La raison invoquée: la vétusté des établissements. L'annonce de ces deux fermetures a provoqué dans le Grand-Est stupeur et colère chez le personnel pénitentiaire, et dans une moindre mesure chez les élus.