Tapie et ses 210 millions d'euros: l'autre affaire qui éclabousse Sarkozy

Par

Arguant du secret fiscal, la ministre des finances Christine Lagarde refuse de confirmer officiellement que 210 millions d'euros ont été versés à Bernard Tapie, en règlement du litige Adidas. La Déclaration des droits de l'homme garantit pourtant aux citoyens le droit de contrôler l'usage de l'argent public. Parti pris.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Dans les turbulences de l'affaire Bettencourt, on en avait presque oublié l'autre scandale, celui de l'affaire Tapie, impliquant des ministres du gouvernement et surtout le chef de l'Etat lui-même, Nicolas Sarkozy – scandale qui a défrayé les débuts du quinquennat. Le voilà pourtant qui rebondit, sans doute pour l'une des dernières fois. Et l'épilogue qui se dessine est aussi choquant que toutes les péripéties précédentes.