L’Ecole polytechnique partiellement privatisée au profit de Total

Par

C’est un pas de plus dans la privatisation de l’enseignement supérieur : Total va installer sa direction Recherche et innovation sur le campus et va financer une chaire d’enseignement, au mépris de la mission de l’école, qui est de former des ingénieurs au service de l’intérêt général. La neutralité scientifique de la formation est menacée.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Un pas de plus, hautement révélateur, dans la privatisation rampante de l’enseignement supérieur : la compagnie pétrolière Total va installer sa direction Recherche et innovation sur le campus de la prestigieuse École polytechnique et financer une chaire d’enseignement, au mépris de la mission de l’établissement, qui est de former des ingénieurs au service de l’intérêt général.