Loi climat: «Obsolète avant même d’être votée»

Pour Cyrille Cormier, spécialiste de politiques énergétiques, le projet de loi, issu de la Convention citoyenne et présenté mercredi en conseil des ministres, passe à côté de la transformation de l’économie vers des activités bas carbone.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Mise en place d’un « CO2 score » pour montrer l’impact sur le climat des biens et services, interdiction de la publicité sur les énergies fossiles, interdiction des vols domestiques lorsqu’une alternative moins polluante existe en moins de 2 h 30, interdiction de location des passoires thermiques, généralisation des menus végétariens dans les cantines et des repas composés au moins pour moitié de produits durables dans la restauration collective : le projet de loi « climat et résilience », issu de la Convention citoyenne, est présenté mercredi 10 février en conseil des ministres.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal